8 aliments (végétariens) pour se donner un coup de boost pendant l'hiver

Absolème aliments coup de boost pendant l'hiver

Que ce soit avant ou pendant l’hiver, le corps a besoin de beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments pour renforcer ses défenses immunitaires. Vous connaissez l'incontournable vitamine C pour être plein(e) d'énergie, mais savez vous quels aliments regorgent le plus de ces précieux apports nutritifs ? Quels aliments privilégier pour se donner un coup de boost et résister aux petits désagréments caractéristiques de cette saison ? On vous dit tout ci-après !

Le kiwi

Contrairement à ce que certains croient, le kiwi est le fruit d’hiver qui contient le plus de vitamine C. Selon l’ANSES, 100 g de kiwi en contient en effet 92, 7 mg. Si on en déguste un le matin, on est sûr de couvrir son besoin en vitamine C pour toute la journée. Cela fait du kiwi un aliment à consommer absolument en hiver, car favorise la production d’anticorps et optimise la maturation des cellules qui luttent contre les virus et les bactéries. Elle participe aussi au métabolisme des lipides et aide le corps à éliminer plus facilement les métaux lourds ingérés. On cultive actuellement le kiwi dans le Midi, en Rhônes-Alpes et en Aquitaine.

Le yaourt

Le yaourt est un autre aliment à privilégier en hiver pour ses probiotiques. En effet, ceux-ci permettent de renforcer la flore intestinale qui joue le rôle de barrière pour empêcher les bactéries et les microbes d’atteindre l’organisme. Les produits fermentés comme le yaourt en renferment en grande quantité, la raison pour laquelle il est conseillé d’en consommer une certaine quantité en hiver. Cette saison est effectivement propice à la propagation des maladies infectieuses. Les bactéries responsables se faufilent dans les intestins pour atteindre les organes cibles. Si stoppés dès l’intestin par la flore intestinale, ces germes pathogènes ne peuvent pas s’implanter dans le tube digestif et sévir dans tout le corps. C’est pourquoi il faut consommer beaucoup de probiotiques comme ceux se trouvant dans le yaourt pour renforcer le système immunitaire.

L’ail et l’oignon

Consommer régulièrement d’ails et d’oignons permet aussi de donner un coup de boost au corps pendant l’hiver. En effet, ces condiments disposent de propriétés antibactériennes, fortifiantes et stimulantes, tout ce qu’on recherche pour se requinquer en hiver. Leur capacité antioxydante est d’ailleurs plus accrue que celle des autres aliments végétaux, la raison de les privilégier. Ils renferment entre autres du sélénium, un minéral essentiel à la lutte contre les radicaux libres sur la peau après une exposition au soleil. Ils contiennent aussi de la vitamine C ainsi que différents types de vitamine B qui aident à lutter contre le stress et à se protéger des produits toxiques.

Les agrumes

Les agrumes en sont d’autres, surtout l’orange, le 3ème fruit le plus consommé par les Français à cause de sa grande quantité de vitamine C. 100 g d’agrumes contient en effet jusqu’à 57 mg de vitamine C, ce qui le qualifie de moyen efficace avec lequel lutter contre la fatigue et les affections hivernales. À cause du froid et du manque de lumière solaire, on peut en effet se sentir fatigué et dépressif. C’est pourquoi il est particulièrement conseillé de consommer des oranges, des pamplemousses, des clémentines ou du jus de citron pendant cette période. Il faut toutefois les choisir bio pour éviter d’ingérer des résidus pesticides, etc.

Le chocolat

Le chocolat ou la poudre de cacao non sucré fait également partie des aliments avec lesquels booster l’organisme pendant l’hiver. Pour cause, il renferme une quantité non négligeable de magnésium, un antistress naturel qui contribue au maintien de l’équilibre nerveux et musculaire. Cela signifie que manger du chocolat régule le rythme cardiaque et fait baisser une tension artérielle assez élevée. Il favorise aussi la fabrication de protéines et la transmission de l’influx nerveux. Le chocolat règle également le transit intestinal, bref, procure de nombreux bienfaits qui en font un aliment à consommer absolument en hiver.

Les produits de la ruche

C’est également le cas pour les produits de la ruche comme le miel, le pollen, la gelée royale et la propolis. En effet, on traite aussi la fatigue et les blues hivernaux avec le miel. Pour cause, il renferme des sels minéraux et de nombreux oligo-éléments comme le phosphore, le zinc, le manganèse, le fer et le cuivre. Le miel aide aussi calmer les toux sèches et les gorges irrités, des maladies propres à la saison d’hiver. Quant aux vitamines B6 et B9 dont le miel contient, elles fournissent l’énergie nécessaire à l’organisme pour lutter contre le froid. La propolis, consommée sous différentes formes comme liquide et gélule aide aussi à lutter contre les infections de voies respiratoires et stimule les défenses immunitaires. La gelée royale, elle, est riche en vitamines B5 et en vitamines A, C, D et E. Elle renferme également des acides aminés, des oligo-éléments, des minéraux, des lipides, des protéines et des glucides, qui en font un aliment idéal pour lutter contre la fatigue hivernale. Grâce à ses capacités antioxydantes, plus que celles des fruits et légumes, le pollen soulage le stress et la fatigue passagère.

 

Les choux

Contenant de la vitamine B9, les choux, quels qu’ils soient, sont autant d’aliments avec lesquels lutter contre les sensations de fatigue pendant l’hiver. En effet, une anémie provient souvent de l’insuffisance d’apports en acide folique dans le corps. Cela entraîne une grande sensation de fatigue que seule, la consommation régulière d’épinards, de choux de Bruxelles, de chicorée et de brocoli permet de pallier. Tout en favorisant l’immunité de l’organisme, les choux pallient les conséquences des excès des fêtes de fin d’année.

 

Les noix et les graines

Enfin, pour mieux supporter le froid et le manque de lumière solaire sur l’organisme pendant l’hiver, une autre alternative consiste à intégrer les noix et les graines dans son alimentation. On en cite :

  • Les graines de citrouille, 
  • les noix de pécan, 
  • les noix de cajou, 
  • les cacahuètes
  • les pistaches
  • les amandes
  • etc

Renfermant du zinc, des acides gras polyinsaturés, de l’oméga 9 et d’autres minéraux comme le magnésium, ces noix et graines pallient la baisse de tonus et les coups de fatigue.

Absolème aliments énergie hiver

LE SUJET VOUS INTÉRESSE ? VOICI D'AUTRES ARTICLES SIMILAIRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE : 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés