Ces matériaux recyclés qui envahissent la mode

Absolème tendance mode matériaux recyclés

Donner une seconde vie aux matériaux ! C’est la tendance actuelle dans la fabrication de vêtement. Depuis quelques années, on est à la recherche de solutions nouvelles qui rendent notre garde-robe plus écologique. Cela passe par l’utilisation de matériaux recyclés, ou "l'upcycling". Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces matériaux devenus aujourd’hui la grande innovation dans l’univers de la mode éco-responsable !

 

L'upcycling : tendance de fond ou mode passagère ?

Le dressing écologique est un dressing qui évite les impacts négatifs sur les animaux, sur les hommes et sur la nature. La bonne nouvelle, il existe ce qu’on appelle le recyclage et l’upcycling qui ont propulsé le développement de la mode respectueuse de l’environnement. De plus en plus de marques de vêtements se sont lancées dans la fabrication de collections recyclées ou upcyclées. Et c’est même devenu un argument de vente pour attirer les consommateurs à acheter des vêtements éco-responsables qui ont failli finir aux décharges ou incinéré.

La différence entre recyclage et upcycling

Parfois confondu avec le « recyclage », le terme « upcycling » désigne un processus différent. Son principe consiste à la valorisation des matériaux en fin de vie pour créer des pièces neuves de qualité supérieure. Aussi nommés vêtements recyclés, les vêtements upcyclés commencent à intéresser l’industrie de la mode actuelle.

Ce qui distingue réellement les matériaux recyclés des matériaux upcyclés est que, dans le cadre du upcycling, les vêtements réutilisés utilisent entièrement les pièces de vêtements récupérés en vue de les transformer en quelque chose de nouveau. Alors qu’avec le recyclage, les matériaux sont broyés afin de les amener à l’état de fibres à nouveau et par la suite les changer en fils.

Pourquoi est-il intéressant de choisir l’upcycling ?

Les avantages de la mode upcycling sont nombreux. Les vêtements réutilisés permettent d’éviter d’extraire du sol de matières premières pour la fabrication de nouveaux vêtements. Aussi, il n’est plus nécessaire de gaspiller les ressources naturelles. Il faut par exemple des milliers de litres d’eau pour faire du coton indispensable à la fabrication d’un seul tee-shirt. Avec moins de déchets et moins d’émissions de gaz à effet de serre, la réutilisation des vêtements limite considérablement l’impact environnemental.

Il est évident que la mode des vêtements recyclés contraste fortement avec les pièces d’une fast fashion. Une mode éphémère passe rapidement sur le marché, 12 à 24 collections par an, pour répondre aux demandes insatiables des consommateurs. Rien à avoir avec le recyclage des vêtements usagés (ou plutôt l’upcycling) qui est une mode durable. Ceci tend à mettre fin à la mode passagère en faveur des vêtements responsables, éthiques et durables.

Absolème baskets Adidas en plastique recycléBaskets Adidas en plastique recyclé 

 

Les grandes marques se mettent à la mode éco

À elle seule, l’industrie de la mode est responsable des 4 % des déchets dans le monde. Soit chaque année, elle produit une quantité de déchets de 92 millions de tonnes. Une bonne raison pour les grands noms de la mode de s’engager dans la diminution d’un tel gaspillage.

Les marques engagées dans l’éco-responsabilité

  • Nike

L’illustre marque d’équipement de sport s’est lancée dans l’économie circulaire. Elle a surpris ses fans avec sa collection de chaussures, de vêtements et des tapis créés à partir des matériaux recyclés. En fait, Nike récupère les rebuts de production pour concevoir de superbes articles éco.

  • Burberry

Une autre griffe anglaise s’est aussi démarquée dans ce milieu de la récup. En effet, Burberry s’est associé à une autre société de luxe, Elvis & Kresse. L’objectif des 2 géants ? Recycler 130 tonnes de chutes de cuir pour donner une nouvelle vie à ces déchets.

  • Patagonia

Chez Patagonia, le vêtement éthique n’est pas un concept nouveau. La marque utilise le plastique recyclé pour fabriquer dans sa collection des vestes, des shorts et des polaires. Son engagement se poursuit par la création de boutique Worn Wear. Elle est spécialisée dans la vente des vêtements recyclés en ligne, conçus à partir de ses propres articles d’occasion.

Absolème marques engagées recyclage

 

Les matériaux recyclés décryptés

Adoptée par de plus en plus de marques d’habillement, la mode éco-responsable est la tendance. Vous comprenez pourquoi les options recyclées ont changé la vision de cet univers. Et heureusement, il y a plus de choix de matériaux recyclés dans la fabrication de vêtements et accessoires.

Le cuir vegan

Le cuir véritable est parfois controversé, et de plus en plus d'acteurs se mettent à développer leur cuir vegan. Ces options recyclées ressemblent à du vrai cuir, mais qui n’en sont pas. Le cuir vegan reste toutefois à ce jour bien plus délicat que le vrai cuir et plus complexe d'entretien.

Dans le cuir vegan, les matières animales sont remplacées par des matières recyclées ou végétales. En ce qui concerne le cuir vegan issu des végétaux, il existe plusieurs types :

  • Le cuir d’ananas, plus connu sous le nom de Pinatex, est un type de cuir végétalien durable. Ce faux cuir écologique est obtenu à partir de la récupération des feuilles restantes de ce fruit considérées comme des déchets. Il s’agit d’un matériau entièrement biodégradable.
  • On distingue également le cuir de liège qui, comme son nom l’indique, est fabriqué à partir de l’écorce du liège. Ce matériau imite parfaitement le véritable cuir et a connu un véritable succès dans l’univers des sacs et chaussures.
  • Le cuir de cactus est aussi une alternative éco-responsable au cuir animal. Il est fabriqué à partir des feuilles de cactus. Sa culture a un impact positif envers la planète, car celle-ci nécessite peu d’eau. Ce type de cuir végétal est extrêmement solide.
  • Une autre grande innovation, le cuir de champignon, encore appelé le Muskin. Il faut reconnaitre que ce matériau semblable au daim est façonné comme du véritable cuir à partir des têtes de champignon. Autre particularité, c’est son tannage sans produits chimiques.

Absolème cuir vegan d'ananas

 

Le tencel

Le tencel est une fibre végétale filée à partir de la pulpe du bois d’eucalyptus. Plus concrètement, le bois est broyé pour être transformé en pâte. Ce qui donne la pulpe. La fabrication de la fibre nécessite ensuite la dissolution de cette pulpe à l’aide d’un solvant non toxique. Le tissu tencel est doux, hypoallergénique et particulièrement respirant. Les sous-vêtements en tencel et les robes en tencel sont des vêtements écologiques agréables à porter en toutes saisons. Par ailleurs, leurs caractéristiques sont souvent associées à la soie.

Absolème robe en tencel

Robe Absolème Félicie en tencel, collection Raggio di Sole

Il est courant que beaucoup ont du mal à faire la différence entre tencel et lyocell. En fait, il s’agit du même tissu : le tissu lyocell fabriqué entièrement à partir du bois d’eucalyptus. Ce mot est donc générique pour désigner ce tissu en fibres artificielles. Par contre, le « tencel » est un nom de marque déposée par le plus grand fabricant de lyocell au monde, l’entreprise autrichienne Lenzing.

En effet, la particularité du tissu lyocell tencel réside dans son processus de fabrication. Il est produit en circuit fermé, ce qui réduit considérablement les déchets créés. Ce n’est pas tout, le tissu tencel regorge des avantages incroyables que n’ont pas les autres tissus lyocell. Il neutralise les odeurs et procure une agréable sensation de fraîcheur. Anti-bactérien et thermo-régulateur, ce tissu biodégradable permet aux vêtements d'avoir une vie durable grâce à sa fibre particulièrement résistante au boulochage et à la déchirure.

Les matières recyclées

Vous avez certainement entendu parler de la laine recyclée, du cachemire recyclé, du cuir recyclé, du coton recyclé, du PET recyclé, du nylon et polyester recyclés… Ils sont des textiles recyclés obtenus à partir du recyclage des déchets provenant de matériaux existants.

Il convient de noter que les matières recyclées sont considérées comme des matériaux plus éco-responsables. À l’exemple du coton recyclé, son recyclage nécessite moins d’eau et d’énergie que pour fabriquer du coton ordinaire ou encore du coton bio. Ce qui produit au final moins d’impact environnemental. Par ailleurs, les vêtements en fibres recyclées sont durables, car ils sont fabriqués à partir de déchets déjà existants.

 

Le sujet vous intéresse ? Voici d'autres articles similaires qui pourraient te plaire :