La mode est-elle un art ?

Absolème la mode est-elle un art ?

La mode et l'art, c'est une grande histoire d'amour, parfois houleuse, parfois fusionnelle... Certaines personnes, très pragmatiques, considèrent la mode d'un point de vue purement pratique : les vêtements ont une fonction utilitaire, ils existent pour nous couvrir et nous protéger du froid. D'autres envisagent la Mode avec un grand M : le prêt-à-porter est une source intarissable de créativité, on peut y laisser libre cours à son imagination, et s'exprimer à travers ses vêtements.

Si on ne prétend pas trancher le débat et détenir une vérité absolue, notre opinion, bien que comprenant les premiers, aurait néanmoins tendance à pencher pour les seconds... Impossible d'ignorer la créativité et le talent des maisons de Haute Couture. La mode est-elle un art ? Quel est le lien en mode et art et comment s'exprime-t-il ? On a fait nos petites recherches, voici nos trouvailles ! 

 

La Mode, le dixième art ?

C'est un fait, le lien entre art et mode est bien réel, et ne date pas d'hier, loin de là. Les artistes au sens premier du terme - les peintres notamment - ont dès le début du 20ème siècle été impliqués dans certaines actions en rapport avec la mode. C'est ainsi qu'en 1917, lorsqu'il a fallu réaliser les costumes et le rideau du ballet "Parade", la personne sélectionnée était... Picasso. En 1939, c’est au tour de Dalí de réaliser les tenues et costumes du ballet Bacchanale.

Dans les ballets et autres spectacles, la mode n'est pas laissée de côté : elle fait partie du spectacle à part entière, et ce sont bien des artistes peintres à qui l’on fait appel. Et pour cause, le rôle d’un grand couturier, à l’instar d’un peintre, est de créer un univers, de lui donner vie, de transmettre des émotions. Tous deux vont chercher à ce que cet univers persiste dans le temps, et nous y fasse voyager. Et ce n'est pas le seul point commun que l'on retrouve dans les deux métiers : créativité, perfectionnisme, recherche d'harmonie dans les formes, les textures et des couleurs... En mode comme en peinture, ou en musique d'ailleurs, tout est une histoire d'harmonie et d’équilibre.

 

Si une figure en particulier fait tout particulièrement le lien entre art et mode, c’est bien celle d’Elsa Schiaparelli, styliste de mode d'origine italienne et grande rivale de Coco Chanel. Elsa Schiaparelli, née en 1890 à Rome puis installée à Paris, se démarque par son avant-gardisme et son esprit de provocation. L'absurde et l'audace se mêle intrinsèquement à ses créations, qui ne peuvent que marquer les esprits. Elle s’allie aux peintres du mouvement surréaliste, notamment à Dalí -encore lui-, pour créer des pièces des moins surprenantes : les chapeaux-chaussures n’en sont qu’un exemple (et comme on se doute que vous êtes aussi curieux que nous de savoir à quoi ça peut bien ressembler, voici une photo ci-dessous).Elsa Shiparelli Mode et Art

Elsa Schiaparelli avec son chapeau-chaussure, par André Maillet, 1938

L’ère de l’esthétisme

Aujourd’hui plus que jamais, l’art prend une place prépondérante dans la mode. Les Fashion Weeks de ces dernières années, au cours desquelles certains musées réputés ont accueilli des défilés, ne font que le confirmer. Les créations des maisons de Haute Couture ont désormais bel et bien leur place à côté des oeuvres de Da Vinci ou de Monet. Au cours de la Fashion Week parisienne Automne/Hiver 2018/2019, Chanel qui s’est ainsi invité au Grand Palais, et Louis Vuitton au Louvre. Les tenues de mode font partie d'un art vivant, mais un art à part entière !

Si l'on parle "d'ère de l'esthétisme", c'est bien qu'il s'agit d'une nouvelle étape franchie dans cette vision de la mode. Pour le philosophe Yves Michaud, dans son ouvrage L’Art à l’Etat Gazeux, si luxe, mode et art ont pris une place aussi prépondérante, c’est avant tout une question de société. A une époque résolument hédoniste, c’est l’esthétisme, source d’un plaisir sans effort, qui a pris le pas. Et ce phénomène d’esthétisme se ressent à toutes les échelles : culte du corps et pression mises aux femmes et aux hommes pour ressembler à des critères de beauté fictifs ; succès fulgurant d'Instagram, vitrine d'une vie parfaite mais mise en scène ; réussite de nombreux mannequins qui ont réussi à se hisser au rang de "supermodels" et icônes de mode.

Quand l’Art infiltre la Mode

Parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques preuves indéniables qu'art et mode sont liés, pour le meilleur et pour le pire :

Absolème la mode est-elle un art ?

 Yves Saint-Laurent et Mondrian, par Pierre Verdy, AFP, 1965

 

Absolème la mode est-elle un art ?

Défilé Louis Vuitton Automne Hiver 2018 au musée du Louvre

 

Absolème la mode est-elle un art ?

Chanel au Grand Palais, par Lucile Perron

 

Absolème la mode est-elle un art ?

Défilé Viktor & Rolf, A/H 2015/2016

 

Pour finir, on vous laisse sur une citation de Virginia Wolf : « Vaines bagatelles qu’ils semblent être, les vêtements ont, disent-ils, un destin plus important que de nous tenir chaud. Ils changent notre vision du monde et le point de vue du monde sur nous. ». A méditer.

 

Le sujet vous intéresse ? Voici d'autres articles similaires qui pourraient vous plaire : 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés