10 HABITUDES À PIQUER AUX GENS VRAIMENT HEUREUX

Absolème 10 habitudes des gens heureux

C’est un matin comme un autre, on est dans le métro, on surfe sur son téléphone pour s’occuper. Et on tombe sur un article dont le titre retient notre attention. Cet article, c’est « Ten Habits Of Incredibly Happy People », de Travis Bradberry, paru dans Forbes. Et on s’est dit que c’était le genre d’idée qui valait le coup d’être relayée ! Prendre son temps, savourer les petits plaisirs de la vie, faire des cadeaux autres, bien dormir... Autant de petites gestes, à première vue anodins, mais qui font finalement toute la différence. On vous présente donc les 10 habitudes à piquer aux gens particulièrement heureux

1. Prendre le temps d’apprécier les petits plaisirs de la vie

Beaucoup de gens ont tendance à penser que le bonheur dépend d’événements majeurs dans la vie : gagner au loto, se marier, avoir une promotion… la liste est longue. Pourtant les études prouvent qu’il n’en est rien ! Les gens qui gagnent au loto ne sont ni plus ni moins heureux que les autres. Etre heureux, ce n’est pas un état d’esprit qui survient soudainement suite à un changement radical dans sa vie. C’est, au jour le jour, un cumul d’habitudes qui nous font voir les choses positivement. Alors savourez votre petit plat le midi, sortez prendre un grand bol d’air frais, acheter vous cette barre en chocolat qui vous fait tant envie mais que vous vous empêcher de dévorer parce que ce ne serait pas "raisonnable pour votre ligne"… Se laisser un peu aller, profiter, et savourer ces choses que l'on pense acquises, ça fait des miracles.

2. Faire de l’exercice

Celles et ceux qui sont déjà accro au sport le savent : faire de l'exercice, ça met de bonne humeur ! Mettre son corps en mouvement lui fait produire un neurotransmetteur bien spécifique (nommé GABA), qui favorise le calme et la relaxation. En parallèle, le sport contribue à la production d'endorphines, de noradrénaline, de dopamine et de sérotonine, autant de neurotransmetteurs responsables de notre bonne humeur. D'autant plus qu'être allé(e) au sport vous donnera un sentiment de satisfaction et de fierté. On ne parle pas de se forcer à faire un sport qui ne nous plaît pas, à vous de trouver le votre : mais un entraînement régulier diminue l’anxiété et donne un sentiment de bien-être.

3. Faire des cadeaux

Les études l'ont prouvé : dépenser de l’argent pour les autres rend plus heureux qu’en dépenser pour soi. Serait-ce du à un sentiment de satisfaction en voyant le sourire illuminer le visage de nos proches ? Ou juste l'absence de culpabilité d'une dépense que l'on aurait considérée comme superflue pour soi ? Peu importe, la générosité, c'est bon pour la santé, et pour le moral. Alors sortez avec vos ami(e)s et offrez-leur un verre !

4. Savoir s’entourer des bonnes personnes

Le bonheur, c’est quelque chose de contagieux... et malheureusement, la négativité aussi. Quelqu'un d'heureux dans sa vie et qui dégage de la bonne humeur aura tendance à vous tirer vers le haut, et à vous pousser dans la bonne direction. Alors entourez-vous de personnes enthousiastes et dynamiques qui seront plus à même de faire sortir le meilleur de vous-mêmes !

5. Rester positif

Tout le monde a ses mauvais jours, et il n'y a pas à en avoir honte ou à s'en cacher. Ca n'a rien de grave, et être de mauvaise humeur un jour n'entame en rien votre bonheur du reste du temps. Lorsque cela vous arrive, un seul conseil : ne voyez pas tout en noir ! S'il est facile d’entrer dans la critique, de se poser en victime ou de chercher des fautifs, faites plutôt le choix de l’optimisme : soyez reconnaissant(e) pour ce que vous avez, n'oubliez pas que vous êtes chanceux(se), prenez du recul face à cet état passager... et passez à autre chose.

6. Dormir

Bien dormir, la clef d'une vie heureuse ? Oui mais bien dormir... Plus facile à dire qu’à faire. Entre le travail, la vie sociale, le sport, les transports, les nuits ont tendance à se raccourcir de plus en plus. A tort ! Car dormir est le meilleur remède contre la mauvaise humeur. Pendant le sommeil, le cerveau se recharge, et vous assure un lendemain plein d’énergie. Sans compter que le manque de sommeil est une des premières sources de stress. Alors on s'organise et on se discipline pour se coucher tôt - même si l'épisode de notre nouvelle série est hyper prenant. Vous vous remercierez le lendemain au réveil. 

7. Aller plus loin que les conversations superficielles

Les discussions météo, mauvaises pour la santé ? La profondeur et l'intensité des relations que vous entretenez avec votre entourage aurait un rapport direct avec votre bonne humeur. Les gens particulièrement heureux le savent : entretenir des relations profondes va main dans la main avec le bonheur. Alors exit les discussions de couloir faites pour la forme : au risque de parler moins aux gens, parlez mieux. Si vous établissez un lien avec quelqu'un, faites le avec sincérité : posez des questions aux gens sur ce qu’ils sont vraiment, leurs passions et leurs histoires ! 

8. Aider les autres

Aider les autres, une belle action, qui a en plus le mérite d'être du gagnant-gagnant : ça les rend heureux, et ça nous rend heureux. Et oui ! En témoigne la production d’agents chimiques dans le cerveau (oxytocine, sérotonine et dopamine), qui nous mettent de bonne humeur. Alors on aide le vieux monsieur traverser la route, on se lève dans le métro pour que la femme enceinte puisse s'asseoir, on s'inscrit enfin à cette association qui nous tient à coeur (de loin) depuis des années ! 

9. Faire un effort… pour être heureux

Faire un effort pour être heureux, comment ça ? Etre heureux, ça n'arrive pas du jour au lendemain : c'est un travail de longue haleine qui se construit sur la durée. C'est un changement dans nos mentalités parfois aussi, pour nous voir comme maître de notre bonheur et pas seulement victimes du monde extérieur. Etre heureux, c'est aussi un choix : celui de sourire à la vie, de choisir d'aller de l'avant, et d'apprécier ce que l'on a plutôt que de désirer ce que l'on n'a pas. A méditer.

10. Chercher à se développer

Chercher à se développer, dans le sens où il est toujours possible de continuer à se connaître et à devenir une personne meilleure. Savoir que l’on peut progresser, se challenger, et surmonter des épreuves : voilà une des clefs du bonheur. Etre continuellement dans l'apprentissage : lire des livres, s'instruire, voyager, découvrir de nouvelles cultures, prendre un cours de musique, apprendre une nouvelle langue. Autant de moyens de s'enrichir et d'élargir sa vision du monde.

Le sujet vous intéresse ? Voici d'autres articles similaires qui pourraient vous plaire : 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés