Brossage à sec : le nouveau geste beauté à adopter !

Absolème brossage à sec geste beauté

© gpointstudio / shutterstock.com

Le brossage à sec, un secret de beauté bien gardé capable de faire des miracles. Outre le gommage ou l’exfoliation à l’aide de produits spécifiques, saviez-vous qu'on peut aussi débarrasser la peau de ses cellules mortes et impuretés en la brossant à sec ? Une pratique ancestrale, de nos jours méconnus, qui commence peu à peu à refaire surface. Adopté par les célèbres anges de Victoria Secret, le brossage à sec promet des miracles : action anti-cellulite, drainage lymphatique, aide à une meilleure circulation sanguine... Des promesses qui mettent l'eau à la bouche ! Peu coûteux et très efficace, le brossage à sec mérite largement d’être adopté. Vous avez hâte d'en apprendre plus ? C'est par ici !

 A lire aussi 👉 8 habitudes detox à adopter

 

En quoi consiste le brossage à sec ?

Aussi étonnant cela puisse paraître, il n’y a pas qu’avec de l’eau et du savon qu’on peut nettoyer en profondeur la peau pour y enlever toutes ses cellules mortes. On peut aussi le faire en se servant d’une simple brosse : à condition de choisir celle-ci assez douce, mais ferme, faite de fibres naturelles comme du sisal ou du poil de sanglier.

Le brossage à sec consiste à brosser doucement la peau de tout le corps afin de l’exfolier, donc d’y enlever les couches de peaux mortes récalcitrantes. Risquant de boucher les pores ou d’y former des croûtes difficiles à enlever, ces cellules mortes doivent être éliminées de la meilleure manière qui soit. Le brossage à sec permet d’y arriver efficacement sans nécessiter un produit quelconque. Il suffit de s’y prendre doucement et progressivement en partant du bas du corps vers le haut. Le moment idéal pour le faire est avant la douche pour se débarrasser totalement des cellules mortes. On peut ensuite se laver doucement avec du savon ou se rincer avant d’appliquer un bon produit hydratant sur la peau pour l’adoucir.

Outre enlever les cellules mortes, le brossage à sec permet ainsi d’ouvrir les pores de la peau et de stimuler l’élimination des toxines du corps via la sueur. Cela permet aussi de diriger celles-ci vers les ganglions lymphatiques afin d’y être traitées et évacuées.

Absolème brossage à sec

© Getty Images

À celles qui n’ont pas la peau trop sensible, le loofa ou le gant de crin peut faire l’affaire. C’étaient d’ailleurs les outils dont se servaient depuis longtemps nos ancêtres pour prendre soin de leurs corps. Les brosses n’ont été créées que plus tard pour les peaux sensibles ou délicates. Son utilisation est pourtant susceptible de rendre la peau un peu rose, mais nullement rouge vif. Si tel est le cas, cela veut dire que celle-ci ne supporte pas le brossage à sec et qu’il faut arrêter tout de suite.

Il ne faut pas non plus brosser à sec les grains de beauté, les parties irritées ou abîmées de la peau, couvertes d’acné, de varices, etc. Il en est de même sur les zones du corps susceptibles de présenter des tumeurs malignes ou des plaies. Les personnes asthmatiques ou qui souffrent d’hyperthyroïdie, d’insuffisance cardiaque ou rénale ne doivent pas non plus brosser à sec leur peau.

 

Quels sont les bienfaits du brossage à sec ?

À part ces contre-indications, le brossage à sec est bénéfique pour le corps. Il est même conseillé de le faire 3 fois par semaine maximum à raison de 3 minutes environ sur chaque zone du corps. Cette durée suffit pour en tirer les bienfaits recherchés. Cela signifie éliminer les toxines du corps, favoriser le fonctionnement de son système lymphatique, enlever les cellules mortes et activer la circulation sanguine.

Le brossage à sec a aussi des effets positifs sur la cellulite, car permet de casser les capitons de graisse et de les éliminer plus facilement de manière naturelle, grâce au drainage lymphatique. La peau d’orange disparaît ainsi progressivement au fur et à mesure qu’on la brosse régulièrement. Elle devient plus lisse et plus ferme et même lumineuse, car débarrassée des impuretés qui l’ont ternie.

Absolème bienfaits du brossage à sec

© SlantedFrame - Getty Images/iStockphoto

À ceux qui ont besoin d’un coup de fouet le matin pour bien se réveiller, le brossage à sec les revigore et leur fait sentir mieux, prêts à attaquer la journée. Pour d’autres, ce soin leur permet de se débarrasser de la fatigue accumulée de la journée en le faisant juste avant la douche ou le bain le soir. Grâce aux petits picotements de la brosse sur leur peau et leurs muscles fatigués, ils trouvent un regain d’énergie et se sentent plus reposés. Adieu ainsi les sensations de peau qui tiraillent ou qui grattent, débarrassée de ses impuretés, celle-ci redevient souple et lisse, car ayant pu se renouveler. Cette nouvelle jeunesse n’est toutefois pas effective qu’après quelques mois de brossage à sec. Patience donc !

Pour faciliter la tâche, il convient ainsi de se servir d’une brosse munie d’une manche longue amovible avec laquelle atteindre les endroits difficiles d’accès du corps comme le dos par exemple. Il faut aussi la choisir conçue de manière à permettre de la maintenir fermement dans la main sans risquer de blesser avec les ongles, la peau.

 

Brosser sa peau à sec: comment bien le réaliser ?

Pour en obtenir l’efficacité recherchée, il faut réaliser correctement le brossage à sec de la peau. Si certains spécialistes préconisent de le faire de manière rotative, dans le sens de l’aiguille d’une montre, et toujours orientée vers le haut, en direction du cœur, d’autres conseillent de le faire de manière plus précise. Cela veut dire le faire zone par zone, des pieds jusqu’en haut, à la hauteur du buste, en ramenant la lymphe vers les trois portes d’évacuation du système lymphatique. Celles-ci se situent sur les clavicules, les aisselles et l’aine, les parties où les toxines du corps vont être éliminées. Le schéma ci-dessous vous donnera une indication de la manière dont réaliser votre brossage à sec :

Absolème brossage à sec drainage lymphaitque

©  MyHappyWardrobe

On peut ainsi commencer par la zone la plus basse du corps dont les pieds, les jambes et les mollets. L’astuce consiste à brosser en partant du centre de l’arrière du mollet vers l’avant. On continue ensuite sur l’avant de la jambe en partant de la cheville vers le haut ou le genou, de manière à remonter la lymphe. On procède la même manière sur les cuisses en partant du milieu de l’arrière de la cuisse vers le devant. En remonte ensuite le tout vers l’aine, l’autre endroit où sont éliminées les toxines du corps. Le brossage à sec se fait de la même façon sur la partie du ventre, en partant de la colonne vertébrale du dos vers le ventre, aussi bien pour le côté gauche que pour le côté droit. On ramène ensuite le tout vers le bas, vers l’aine, toujours en brossant. Pour la zone du buste, le brossage à sec peut se faire de manière circulaire pour stimuler la lymphe de cette partie.

Absolème comment faire un brossage à sec ?

© iStock

 

Le sujet vous intéresse ? Voici d’autres articles similaires qui pourraient vous plaire :

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés