UN CONCEPT STORE, C'EST QUOI ..?

Un concept store c'est quoi

On en entend de plus en plus parler, au milieu de conversations animées entre jeunes gens branchés. Les bons plans, les dernières tendances, le nouveau bar à la mode… et le dernier concept store qui a ouvert ses portes. Le terme, de plus en plus employé, n’en reste pas moins vague et obscur. Retour sur ce phénomène de mode qui révolutionne le monde du retail.

Qu’est-ce qu’un Concept Store ?

Comme son nom l’indique, un concept store, c’est un magasin fondé sur… un concept (vous l’aurez deviné). Qu’il s’agisse de mode, de livres, d’épicerie, peu importe : ce n’est pas le type de produit qui fait le concept store, mais les valeurs qu’il véhicule. Haute couture, cool, alternatif, vintage, solidaire, luxe… A chacun son créneau.

 

 

Le concept store se caractérise par une sélection très recherchée des produits proposés. C’est le rôle du magasin de dénicher les perles rares et d’autres trouvailles qui serons ensuite proposées aux clients. Et dans ce cadre, la qualité prévaut majoritairement sur la quantité. Le résultat ? C’est un lieu de découverte, où se trouvent des articles généralement multi-marques, aussi variés qu’insolites. Un même magasin peut sans complexe présenter côte à côte livres, vaisselles, bijoux et articles high tech – tant que tout est à la pointe de la tendance.

L’origine du Concept Store

Difficile de savoir quand commence l’aventure du concept store. Le premier exemple notable remonte au Londres des années 50, quand Mary Quant - aussi inventrice de la minijupe - ouvre sa boutique Bazaar sur King’s Road. Elle y vend vêtements, vaisselle, décoration, maquillage et papeterie. Un joyeux bazard qui s’impose comme un véritable mode de vie, et qui se développe rapidement, jusqu’à devenir dans les années 60 un des symboles de Londres, alors devenue capitale de la culture pop et de la mode. 

 

En France, le premier concept store à ouvrir ses portes est l’Eclaireur, en 1980 : une boutique avant-gardiste créée par Martine et Armand Hadida, proposant une sélection de créateurs très haut de gamme, voire de haute couture. Devenu depuis une véritable institution, l’Eclaireur compte aujourd’hui quatre boutiques, dont trois à Paris et une à Los Angeles.

En 1987, c’est le célébrissime Colette qui arrive sur le marché. Fidèle à sa boutique flagship située au 213 rue Saint-Honoré, Paris 1er, Colette a su se démarquer par un style à la fois très high tech et régressif. Rien d’étonnant si des bonbons côtoient articles de mode à quatre chiffres : c’est justement ce qui plaît, et qui poussaient chaque année des milliers de touristes venus du monde entier à visiter la boutique.

Après deux décennies de succès, Colette a décidé qu’il était temps de fermer ses portes en décembre 2017. Mais pas d’inquiétude, car la relève est bien là : Merci, Nous, The Broken Arm… les concepts stores ont fleuri un peu partout, pour notre plus grand plaisir !

Un lieu de vie et d’expérience

Si le concept store a autant de succès aujourd’hui, c’est parce que les boutiques repensent entièrement leur modèle, pour mieux se rapprocher des clients et mieux les satisfaire. Contrairement aux commerces traditionnels où l’on rentre avec une idée d’achat en tête, on paye à la caisse et on s’en va sans redemander son reste, les concepts stores proposent de véritables expériences d’achat. Le plaisir du visiteur est au centre des préoccupations : il faut le surprendre, l’étonner, et le faire sortir de son quotidien. 

Une publication partagée par FLEUX (@fleux) le



Lorsque les concept stores sont en boutique physique, les équipes sont capables de faire preuve d’une créativité à toute épreuve, en créant un univers qui leur est propre, original et authentique. Dans ce cas, plus que des magasins, ce sont aussi des lieux de vie, des endroits agréables, où l’on peut parfois passer plusieurs heures voire une après-midi entière rien que pour le plaisir de flâner. Il n’est pas rare que les concepts stores aient des bars, des cafés ou des restaurants intégrés, qui ajoutent au côté convivial du lieu. De quoi faire une pause repos après son shopping… et Monsieur aura aussi tout le loisir de siroter un petit verre pendant que Madame fait ses essayages.

Et Absolème, dans tout ça ?

Car oui, Absolème, c’est aussi avant tout un concept store. Nos créneaux ? Audace et poésie du quotidien ! On passe des heures et des heures à dénicher auprès de fournisseurs et d’ateliers des pièces en mode féminine, bijouterie et accessoires, pour vous proposer ensuite ce que l’on y trouve de mieux. Le résultat – en tout cas, on l’espère – c’est une collection de pièces créatives et de qualité, le tout à prix abordable. Des pièces qui permettront à nos clientes de se démarquer sans se ruiner, de donner un coup de boost à leur garde-robe, et qui viendront égayer leur quotidien d’une touche de poésie – parfois d’impertinence aussi…  

 

Nos concepts stores préférés à Paris

Comme on est sympas, on vous dévoile une liste (non-exhaustive)  de nos adresses favorites de concept stores parisiens. Chacun de ces endroits est une institution que l’on vous invite à découvrir au gré de vos balades :

  • Fleux39 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris
  • Nous, 49 rue Cambon, 75 0001 Paris
  • L’Eclaireur10 rue Boissy d'Anglas 75008 Paris / 40 rue de Sévigné, 75003 Paris / 10 rue Hérold, 75001 Paris
  • Merci111 Boulevard Beaumarchais, 75003 Paris
  • L’Exception24 Rue Berger, 75001 Paris
  • Archive 18-2020 Rue des Archives, 75004 Paris

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez ici une sélection des meilleurs concept stores à travers le monde, et ici 10 boutiques mode à Paris !

1 commentaire

qu’est ce qui se vend dans un store

lino 08 mai 2019

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés