Le jeûne intermittent, la nouvelle tendance detox

Absolème bienfaits du jeûne intermittent

Considérée comme l’une des meilleures méthodes detox, le jeûne intermittent a déjà aidé un bon nombre de femmes et d’hommes à travers le monde. Reconnu par plusieurs études, il se veut une solution idéale pour purifier l’organisme ou retrouver un poids normal. Tour d’horizon sur le jeûne intermittent.

 

Qu'est-ce que le jeûne intermittent ?

Il existe une variété de régimes alimentaires qu’on peut envisager pour mincir ou pour détoxifier l’organisme. Parmi cette diversité de régimes alimentaires, on distingue le jeûne intermittent. Faisons la lumière sur ce mode d’alimentation qu’un nombre considérable d’individus ont déjà adopté.

 

Le jeûne intermittent en résumé

Le jeûne intermittent est connu sous le nom de « intermittent fasting » en anglais. Ce type de régime pratiqué dans le monde entier a ses caractéristiques et ses bienfaits. Dans la pratique, une personne est soumise à un jeûne intermittent lorsque celle-ci alterne des périodes de jeûne et de prise de nourriture. Le temps de privation de nourriture peut être plus ou moins long. Tout dépend de la personne qui jeûne. Cependant, quand le temps de jeûne est assez long, cela peut devenir néfaste pour la santé. Il ne faut pas le comparer à un jeûne strict. Par ailleurs, un jeûne intermittent peut s’avérer pénible à suivre lorsqu’il se déroule sur le long terme.

 

Plusieurs types de jeûnes intermittents

Le jeûne intermittent ou jeûne fractionné peut avoir diverses variantes en fonction du temps de privation. En fait, lors du jeûne intermittent, vous ne jeûnez que sur certaines heures de la journée. Sur cette période déterminée, il va falloir éviter de mettre un aliment dans la bouche, quel qu'il soit. Mais si vous ne voulez pas supprimer complètement l’alimentation, vous pouvez réduire de façon partielle la quantité d’aliments. Il faut comprendre par là que les différentes sortes de jeûnes intermittents se différencient par durée du temps du jeûne. On distingue par exemple les méthodes 16/8 et 5/2 :

  • La méthode 16/8 veut dire que vous allez observer 16 heures de jeûne et 8 heures d’alimentation au cours d’une journée de 24 heures. Cela revient aussi à sauter un repas par jour. Il peut s’agir encore d’un jeûne de 24 heures. Ici, il est question de se priver de nourriture sur 24 heures. Avec cette méthode, on peut le faire une à deux fois par semaine en fonction de la capacité de l’individu. C'est ce format qui est généralement conseillé.
  • La méthode 5/2 consiste à manger normalement pendant 5 jours, et à faire 2 jours de jeûne.

Un jeûne n'est pas une action anodine pour l'organisme et doit être bien réalisé : n'hésitez pas à en parlez-en à votre médecin afin de savoir quel format est adapté pour vous.

Absolème quels sont les bienfaits du jeûne intermittent ?

 

Quels sont les bienfaits du jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent n’est pas si simple à suivre. Toutefois, vous pouvez le faire et bénéficier de ces bienfaits au niveau de la santé. D’ailleurs, plusieurs études ont démontré que le jeûne intermittent à des impacts positifs sur l’organisme. A condition de savoir l’adapter à sa situation.

 

Le jeûne intermittent pour detoxifier et booster le déstockage des graisses

L’accumulation de graisses dans l’organisme provoque la prise de poids superflu. Or, un excès de poids favorise l’apparition de plusieurs maladies. Il est donc nécessaire d’opter pour des solutions capables d’éliminer ou de faire fondre les graisses en trop. Le jeûne intermittent aide à vaincre les graisses résistantes et rebelles lorsqu’on cherche à perdre du poids. On peut espérer de bons résultats si on sait l’intégrer à son quotidien. Grâce à ces atouts, le jeûne intermittent fait le ménage dans votre organisme. De ce fait, c’est une solution efficace pour détoxifier, mincir et maintenir un poids normal au quotidien. Le jeûne intermittent peut favoriser un équilibre correct au sein de votre organisme. En plus d’agir sur les graisses et les toxines, il réduit la production de sucre dans le corps. En revanche, il est important que mincir ne soit pas l'objectif final de votre jeûne intermittent : l'objectif premier est avant tout d'éliminer les toxines de manière à garantir le bon fonctionnement de votre organisme.

 

Il aide à prévenir diverses maladies

Bien sûr, il en découle que le jeûne intermittent est un bon allié contre les pathologies liées à une prise de poids. On pense par exemple aux maladies cardiovasculaires. Il peut s’avérer également efficace dans la prévention contre le diabète. Sans oublier que son action contribue aussi à la prévention du vieillissement précoce des cellules de l’organisme. En outre, il participe à la régénération cellulaire. Si le jeûne intermittent est bien exécuté, vous allez à coup sûr profiter de ces bienfaits, certains étant même surprenants : meilleure capacité de concentration, amélioration du transit intestinal, régulation du sentiment de satiété ne sont que quelques exemples des vertus du jeûne intermittent.

 

A qui s'adresse-t-il ?

Le jeûne intermittent est destiné à tout le monde. Toutefois, il ne faudrait pas se lancer à l’aveuglette. Vous devez être en bonne santé pour éviter des surprises désagréables. En fait, chez certaines personnes malades, la privation d’aliments sur une certaine période peut mettre la santé en péril. Pourquoi ne pas faire un bilan de santé avant de s’engager ? Vous pouvez demander l’avis de votre médecin afin d’avoir l’esprit tranquille. Vous pouvez essayer le jeûne intermittent dès maintenant si vous êtes convaincu de votre bonne santé.

Absolème comment faire un jeûne intermittent ?

 

Jeûne intermittent : comment l'intégrer à son quotidien ?

Avec les avantages considérables du jeûne intermittent, vous êtes tenté de l’intégrer à votre quotidien. C’est une bonne chose ! Mais il faut savoir l’intégrer pour en tirer le plus grand profit. Quelques conseils seront dans ce cas nécessaires pour y arriver en douceur.

 

Comment mettre en place un jeûne intermittent ?

Il faut éviter de vous précipiter si vous débutez dans le jeûne intermittent. Il va falloir choisir une méthode que vous pouvez supporter pour un début. On recommande aux débutants le jeûne intermittent 16 sur 8. Vous devez jeûner sur une période de 16 heures. Vous pouvez choisir de sauter le petit déjeuner ou bien le dîner. On pourra délimiter le temps d’alimentation entre midi et 20 heures ou 21 heures. Vous pourrez au fur et à mesure opter pour des temps de jeûne plus longs. Par exemple : la méthode 17/7 ou 18/6. Choisissez le nombre de jours par semaine en fonction de votre état. Vous n’avez pas besoin de faire un jeûne intermittent 7 jours sur 7.

 

Bien choisir vos aliments durant le jeûne intermittent

Que faut-il manger pendant les heures d’alimentation ? Du bon choix de vos aliments, dépend la réussite de votre jeûne intermittent. Vous pouvez vous faire plaisir en misant sur les fruits et légumes que vous appréciez. Consommez des fruits et légumes de qualité pour leurs apports en fibres, vitamines et minéraux. D’un autre côté, on limite les aliments gras en optant pour de bonnes huiles végétales. 

L'autre point important à retenir, c'est que le jeûne intermittent ne consiste pas en le fait de simplement sauter un repas. L'idée est de laisser l'organisme au repos pendant quelques heures, mais il faut penser à consommer tout de même le bon nombre de calories nécessaires à votre corps. Ainsi, ajoutez par exemple une collation à 17 ou 18h.

 

Le sujet vous intéresse ? Voici d’autres articles similaires qui pourraient vous plaire :

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés